Peut-être avez-vous déjà rejoint le club des heureuses propriétaires d'un Beni Ouarain ? Si ce n'est pas le cas, cela na saurait tarder, je vous rassure. Car il est peu probable d'échapper à l'univers Beni Ouarain à partir du moment où l'on a mis le pied à l'étrier. Ce serait comme renoncer à une glace artisanale italienne accompagnée d'une boisson fraîche en pleine canicule estivale, peu probable à priori ...

La tentation Beni Ouarain se situe au delà de la raison, dans le domaine exclusif de la passion sans borne. Sitôt l'existence de ce tapis révélée, il devient quasiment impossible de s'en passer. Certaines d'entre nous entretiennent ce rêve depuis longtemps, repoussant l'achat, avant de céder à la tentation. Le cas original de Carine n'est qu'un exemple parmi d'autres de la formidable attractivité de ce tapis berbère. Il faudra bien se rendre, tôt ou tard, à la raison. Ce tapis berbère est fait pour vous. Pour vous en convaincre, si besoin est, voici un aperçu de la légende Beni Ouarain. Vous vous sentirez enfin prête à réaliser un rêve Beni Ouarain, certainement.

Beni Ouarain

L'onctuosité de la laine naturelle du tapis n'a d'égale que la tendresse d'un Beni Ouarain. On ne passe plus à un autre tapis, dès que notre regard croise un authentique Beni Ouarain du Maroc.

En l'observant, vous vous direz que vous avez déjà vu ce tapis ... peut-être en rêve ? Et vous ne serez pas la première !

Beni Ouarain

La tentation Beni Ouarain restera toujours préférable à celle d'une glace artisanale italienne, dans le sens où vous vous sentirez moins menacée par le régime obligatoire qui vous attend de retour des vacances. Bien au contraire, vous vous sentirez tellement plus légère après avoir enfin réalisé votre rêve Beni Ouarain.

Beni Ouarain

L’authenticité d'un Beni Ouarain peut se mesurer à la couleur naturelle de la laine. Si celle-ci présente des reflets "vanillés" selon l'angle d'observation du tapis, alors il y a de fortes chances que vous soyez en présence d'un véritable tapis berbère Beni Ouarain du Maroc.

L'irrégularité du tracé des losanges vous confortera dans l'idée qu'il s'agit assurément d'un Beni Ouarain fait main comme seules les femmes berbères du Moyen Atlas marocain en détiennent le secret. Un secret berbère jalousement gardé.