Le nouveau blog Déco Beni Ouarain brille par l'unique présence de ce tapis berbère dans les plus belles déco intérieures que je vous présente régulièrement en photos. C'est comme la salle d'embarquement lumineuse d'un aéroport, avant de s'envoler vers l'univers du tapis Beni Ouarain marocain et de la déco intérieure. Ce tapis berbère n'a justement de secret que par ses origines africaines, qui se perdent sur les hauteurs du massif de l'Atlas au Maroc.

Beni Ouarain

Rares sont les régions de montagne sur lesquelles planent autant de légendes que le massif nord-africain de l'Atlas. À commencer, bien-sûr, par le nom Atlas, un terme dérivé des Atlantes de la mythologie grecque pour certains, qui a donné son nom à l'océan atlantique, tumultueux, bordant les cotes escarpées d'Afrique du Nord à l'ouest de l'Atlas. Il nous était impossible de rêver mieux dans le domaine des légendes et du prestige réunis.

Le Moyen Atlas, longtemps resté quasiment inaccessible à tous les étrangers de passage, localisé à proximité des toutes premières routes commerciales arrivant du Sahara, est le berceau d'une autre légende berbère tenace et bien vivante. Celle d'un tapis fait à la main par les femmes berbères, en laine naturelle non teintée, et dont le cachet décoratif est remarquablement design. Bien qu'aucun designer de nul pays ne se soit jamais intéressé à la décoration emblématique de ce tapis étonnant, elle arbore malgré tout une robe fameuse, blanche, ornée de losanges esquissés sur les tons brun-noirs très imparfaits mais So design !

Beni Ouarain

Beni Ouarain est désormais l'expression communément admise du raffinement poussé à son extrême, du design élégant à l'état pur, à la fois stylisé et tribal, du cachet unique et authentique, se mariant merveilleusement bien avec tous les styles décoratifs imaginables. Les magasines et autres revues de mode et de décoration intérieure rivalisent d’imagination et d’ingéniosité pour valoriser au mieux ce tapis marocain si hautement design.

Aucune d'entre nous n'aurait jamais pensé qu'un tapis berbère traditionnel du Maroc, 100% laine naturelle, et fait patiemment à la main, discret dans l'anonymat des tentes berbères isolées du Moyen Atlas marocain, puisse au final remporter tous les suffrages dans le monde de la déco intérieure. Le tapis Beni Ouarain trône, sans artifice superflu, mais non sans raison, dans les salons et les intérieurs les plus réussis du point de vue de leur décoration, au design raffiné et épuré, avec une totale simplicité. Vous ne trouverez pas un autre tapis au monde qui comble de satisfaction les décoratrices ni ne propose autant de justesse et de prestige aux designers d'intérieur parmi les plus exigeants, que le fameux tapis Beni Ouarain.

Tapis Beni Ouarain

Le blog déco Beni Ouarain est ainsi un peu comme une passerelle vers le monde de la déco intérieure d'inspiration berbère, ré-haussé par la simple présence de ce tapis hors-normes. Si ce tapis n'existait pas de nos jours, quel designer talentueux pourrait bien l'inventer ? Qui, avec son inspiration nécessairement géniale, aurait pu procéder à l'invention de ce tapis ? Adeptes des courbes pleines de rondeur et de douceur, les designers auraient-il pu imaginer que des losanges, obtus et mal formés, pourraient se révéler si terriblement design ?

Chez les Berbères Beni Ouarain, il n'y a pas pas de couleurs vives. La laine est naturelle, lavée à la main par les femmes berbères. Personne, ailleurs qu'au Maroc, n'enseigne aux jeunes filles berbères la fabrication de ce tapis. Seules leurs mamans leur transmettent le savoir-faire ancestral de leur tribu. Le lavage de la laine et sa longue préparation font partie des secrets de fabrication de ces tapis par les femmes berbères.

Beni Ouarain

Ce tapis rencontre un succès planétaire, sans équivalent, surgissant des temps fort lointains, pour produire des intérieurs tous plus designs les uns que les autres à Genève, Paris, Monaco, Bruxelles ou Brisbane. Personne ne peut dire où la déferlante Beni Ouarain va nous mener ni si elle prendra fin un jour. On sait juste qu'elle apporte avec elle toute la fraîcheur des choses vraies, issues des mains de l'homme, dont aucune machine n'a jamais vu la couleur ...